les soins égypto-esséniens

Ces soins énergétiques ont pour but de vous accompagner vers le rétablissement d’un équilibre harmonieux de votre corps, de votre mental et votre nature profonde.

Dans cette pratique thérapeutique l’Humain est considéré dans sa globalité et son essence. Ces soins vont avoir une efficacité sur un problème physique mais aussi psychique.

Le mieux-être découlera d’une identification de la source du problème, de la compréhension du pourquoi du dysfonctionnement d’un système (Organe subtil, chakra, nadis, chocs affectifs, mémoires cellulaires, empreintes karmiques…) permettant ainsi la guérison des symptômes.

Avec l’aide du soin vous allez

être accompagné pour

Rétablir l'harmonie

Rétablir une circulation énergétique harmonieuse à travers l’organisme par un travail conscient et respectueux sur les chakras, les nadis ( circuits énergétiques) et les multiples niveaux de réalités subtiles.

Prendre conscience

Faciliter les prises de conscience permettant de franchir d’importantes étapes dans son cheminement intérieur.

Comment se déroule une séance ?​

D’une durée d’environ 2h, après un temps d’échange verbal, le soin se reçoit allongé sur la table, en sous-vêtements, permettant l’application d’onctions sacrées.

Vous repartirez avec une huile personnalisée et son message pour vous accompagner dans l’intégration de votre soin.

Durée : 1h30 – 2h  |  80€

Origine des soins égypto-esséniens

Après plusieurs millénaires d’oubli, l’ensemble des connaissances constituant la tradition dite égypto-essénienne émerge à nouveau. Plus actuelle que jamais, elle vient enrichir notre compréhension de l’être humain grâce à une vision différente de la maladie et de l’équilibre du corps.

L’histoire officielle n’offre pas une mémoire juste à la complétude des études conduites par les sacerdotes égyptiens sur la complexité de la nature humaine et de la maladie. Toutefois, en visitant les temples de cette grande civilisation, dont Karnak et Luxor, on peut reconnaître de nombreux signes de la pratique quotidienne de cette « Science Thérapeutique ». Les temples eux-mêmes ont été édifiés de telle façon que des lignes de force énergétiques puissent induire des soins énergétiques à l’organisme humain. Chaque temple a été construit avec une intention thérapeutique précise pour rééquilibrer l’organisme et le reconnecter à sa racine divine.

Les soins Egypto-Esséniens viennent de temps ancestraux et ont connu une période de grand succès et développement sous la dynastie d’Aménophis III, père d’Akhenaton. En ces temps là, la découverte des corps subtils, et surtout des courants de vie, a favorisé des échanges avec des thérapeutes venant de la Mésopotamie.

La communauté essénienne a été l’héritière de ce savoir. Elle a promut de façon systématique le travail sur l’usage thérapeutique de la lumière, des sons et des huiles. Les premiers chrétiens reprirent ces pratiques, transmises également par les enseignements de Jésus et de ses disciples. Ils apprirent de façon particulière l’usage des huiles par Marie Madeleine.

Le corps physique était alors considéré comme la phase conclusive du processus de densification de divers corps subtils, et, l’être humain – fait de corps, âme et esprit – était considéré comme une entité de nature sacrée. On pensait que l’état de santé était la condition naturelle et le résultat d’un équilibre harmonieux des énergies subtiles dans les corps. La disharmonie de ce flux amenait au déséquilibre et à l’interruption de la communication entre les différentes parties de l’être, causant, à la longue, le dysfonctionnement des organes et, ultimement, la maladie.